Profession boulangère, un métier en plein essor

Le pain est quasiment omniprésent dans la vie quotidienne. Au petit déjeuner, au déjeuner, à l’apéro, au goûter et même durant le diner, cette alimentation trouve facilement sa place dans nos préparations. Actuellement, un bon nombre de types de pain est disponible sur l’épicerie du quartier. Avec la tendance viennoiserie, nos papilles sont encore plus gâtées.

Ce métier qui date de l’Antiquité  est aujourd’hui mis au goût du jour. Les boulangeries se lancent dans un défi de proximité qui à priori plaît réellement ses fidèles consommateurs.

Bio et frais

 

La clientèle d’aujourd’hui est de plus en plus exigeante. Les consommateurs recherchent davantage de qualité et notamment d’innovation. Face à cette croissance de demande, les boulangeries se sont mises au mouvement bio en commençant par travailler de près avec les meuniers locaux. Certains boulangers n’hésitent pas à crier haut et fort la provenance des farines qu’ils utilisent. La diminution des ingrédients synthétiques tels que les colorants s’ajoute à cette quête de pain naturel. Les baguettes, les viennoiseries sont davantage plus saines, offrent plus de nutritifs et surtout se digèrent facilement.

Plus de proximité

 

La simple vente de pain ne suffit plus. La quête de la proximité entre également dans la liste des objectifs principaux des boulangeries actuelles. Il est maintenant possible de se faire livrer des pains frais grâce à un coup de téléphone ou via les commandes en ligne. Cette révolution fait le bonheur des consommateurs qui ont l’emploi du temps chargé. Ils peuvent se faire plaisir sans bouger de leur bureau ou de leur maison. Comme si cela ne suffisait pas, certains boulangers proposent même la personnalisation de leurs créations. Pour cela, ils suivent de près la saison. Ils n’hésitent pas à concocter des spécialités des autres pays et d’offrir de nouvelles saveurs.

Plus de partage

 

Telles que les louanges du quartier, les boulangeries sont devenues elles aussi un lieu de pause. De plus en plus de boulangers ont mis en place un coin de dégustation. Cette initiative résulte du fait que les consommateurs recherchent un lieu pour savourer tranquillement leur péché mignon. Il est alors plus question de déguster les sandwichs, les croissants et le café en marchant dans la rue. Pour le bonheur des addicts du travail, certaines boulangeries ont aménagé des espaces adaptés à leur demande. Manger un pain, boire une boisson chaude en restant toujours concentrée sur sa tablette est maintenant possible. Pour d’autres professionnels, c’est l’endroit parfait pour discuter en toute convivialité de travail avec leurs collaborateurs et clients. Un after Works dans une boulangerie commence même à plaire les jeunes clientèles.

La profession boulangère exige sans cesse d’innovation. Avec les demandes sans cesse des consommateurs de pain, les boulangers doivent entre autres se surpasser. Ainsi pour satisfaire la faim insatiable des clientèles, les sucrés salés sont de retour. Les snacks arborent actuellement les vitrines et les petits bouchers gourmands conviennent notamment à la gent féminine. Les belles surprises offertes par les boulangers sont loin d’être terminées.

Articles connexes